La Lèze, une rivière entretenue tous les ans par le SMIVAL !
La Lèze, une rivière entretenue tous les ans par le SMIVAL !

La Lèze est correctement entretenue depuis 10 ans !

mercredi 19 février 2014
Réponse au reportage diffusé sur TF1

Dans un reportage diffusé au journal de 13h de TF1 le 14 février 2014, un journaliste de passage dans la vallée de la Lèze prétend que la rivière ne serait plus entretenue depuis plus de 10 ans et deux agriculteurs regrettent que la loi les empêche de faire l’entretien de leurs berges.

Pourtant, si ce journaliste était allé voir les maires de ces communes, il aurait rapidement appris que le syndicat de la vallée de la Lèze, le SMIVAL, effectue chaque hiver depuis 2006 des travaux conséquents d’entretien de la rivière, reconnus d’intérêt général par les Préfets d’Ariège et de Haute Garonne et co financés par l’Agence de l’eau, le Conseil régional Midi Pyrénées et les Conseils généraux d’Ariège et de Haute Garonne.

Les riverains des bords de Lèze savent que chaque secteur est ainsi entretenu très régulièrement par des équipes d’élagueurs qui retirent les arbres tombés dans la Lèze, les embâcles et les déchets. Les images tournées à Beaumont montrent d’ailleurs que le lit de la Lèze est très largement ouvert, sans embâcles, et permet l’écoulement de l’eau, grâce aux importants travaux réalisés par le SMIVAL.

Depuis 2006, plus de 600 000 € de travaux ont en effet été réalisés sur 75 kilomètres de rivières en vallée de la Lèze. A la suite de la crue du 25 janvier 2014, des travaux de remise en état sont nécessaires. Ils seront réalisés dans l’année en complément du rythme habituel d’entretien qui amènera à traiter, pour la troisième fois, le secteur de Beaumont sur Lèze en 2015.

Quant aux deux agriculteurs interviewés qui s’étonnent d’être empêchés d’intervenir sur la végétation du cours d’eau, qu’ils se rassurent, c’est même tout le contraire : sur un cours d’eau non domanial comme la Lèze, le propriétaire riverain ou son éventuel fermier a la responsabilité d’entretenir les berges pour « maintenir le cours d’eau dans son profil d’équilibre, de permettre l’écoulement naturel des eaux et de contribuer à son bon état écologique » (article L215-14 du Code de l’environnement). Mais cet entretien n’est pas toujours assuré par les propriétaires. C’est pouquoi le SMIVAL se substitue et assure ce service public gratuitement permettant une gestion globale et cohérente à l’échelle de la vallée.

Le bulletin d’information du SMIVAL du mois de février, distribué dans la vallée est justement consacré à ce sujet de l’entretien des rivières. Il est également disponible en cliquant sur ce lien.