20170223-05

Comprendre et gérer les psychotraumatismes des sinistrés

lundi 27 février 2017

Lors des situations de crise comme les inondations, les attentats, les accidents collectifs, de nombreuses victimes peuvent présenter des troubles psychologiques graves : états dissociatifs, pathologies suicidaires, agitation, agressivité, sidération physique.... Les élus municipaux, les fonctionnaires territoriaux et les bénévoles d’associations de protection civile sont en première ligne pour accueillir et gérer ces personnes dans les premières heures. C’est pour s’y préparer que Jean-Jacques MARTINEZ, Président du SMIVAL, le syndicat de la vallée de la Lèze, et de l’AIFP, l’Association Intercommunale pour la Formation Permanente, a souhaité organiser des modules d’information sur la gestion de crise et de post crise. « Au-delà des missions de base techniques du SMIVAL, je souhaite remettre l’humain au cœur du débat », expliquait en introduction l’élu labarthais.

Le premier atelier s’est déroulé le 23 février à Labarthe sur Lèze en présence du Professeur Didier CREMNITER, psychiatre référent de la Cellule d’Urgence Médico Psychologique de Paris, CUMP 75, et des membres de la CUMP 31, dont la psychiatre référente Dr Barbara COMBES.


20170223_03.jpg

En s’appuyant sur les exemples des traumatismes observés lors des attentats de Paris, de Nice, lors des inondations de Saint Béat, ou encore des crashs aériens, les experts ont expliqué à la quinzaine de participants les différents traumatismes psychologiques rencontrés. Les CUMP ont été instaurées en 1995, après l’attentat du RER Saint Michel. Le Professeur CREMNITER a insisté sur l’importance de la prise en charge précoce des symptômes immédiats en faisant appel aux CUMP qui sont rattachées aux SAMU et peuvent être activées via les autorités ou le numéro d’urgence : le 15.

Les trois modules d’information suivants sont programmés en mars, avril et mai . Ils permettront d’aborder un exercice de mise en situation, une approche de la psychologie de la prévention et les clés du retour vers une normale. Informations et inscriptions : voir ici.

20170223_01.jpg

20170223_02.jpg

20170223_04.jpg