Jean-Jacques MARTINEZ (5ème de la g.) visite le chantier d’entretien de la Lèze à Montégut Plantaurel,  avec les élus Jean-François BOULENGER, Christian ROUZAUD et Hervé FRANQUINE, la technicienne du SMIVAL Alexandra NGUYEN et Lahcen EL IDRISSI de l'entreprise SOFOPA
Jean-Jacques MARTINEZ (5ème de la g.) visite le chantier d’entretien de la Lèze à Montégut Plantaurel, avec les élus Jean-François BOULENGER, Christian ROUZAUD et Hervé FRANQUINE, la technicienne du SMIVAL Alexandra NGUYEN et Lahcen EL IDRISSI de l'entreprise SOFOPA

Entretien régulier de la Lèze amont

lundi 18 mai 2015
Jean-Jacques MARTINEZ, Président du SMIVAL, accompagné des élus de la vallée et des techniciens du syndicat, a procédé à une visite du chantier d’entretien régulier de la Lèze, le 5 mai dernier, à Montégut-Plantaurel et Gabre.

Le SMIVAL, syndicat qui regroupe les 23 communes de la vallée de la Lèze, assure l’entretien régulier de 100 km de rivières sur la Lèze et ses affluents, dans le cadre d’une programmation pluriannuelle qui prévoit une intervention sur chaque secteur tous les quatre ans. Ces travaux s’inscrivent dans le programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) de la Lèze, labellisé par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, qui bénéficie du soutien financier de l’Europe, l’État, l’Agence de l’eau, la Région Midi-Pyrénées, les Conseils départementaux d’Ariège et de Haute Garonne.

Un premier cycle d’intervention avait été réalisé entre 2006 et 2013, avec en particulier une importante restauration suite à la crue de juin 2000. Des interventions exceptionnelles ont également été engagées après les crues de mai-juin 2007 et janvier 2014.

Suite à la mise à jour du programme d’intervention, approuvé par arrêté inter-préfectoral en septembre 2014, deux nouvelles tranches de travaux ont été engagées depuis janvier 2015. « Le SMIVAL intervient ainsi dans la durée sur l’entretien des cours d’eau, explique le Président Jean-Jacques MARTINEZ. Mais il faut aussi que chacun préserve la rivière en évitant d’y jeter des déchets et encombrants qui doivent être apportés en déchetterie, en reculant les enjeux par rapport à la rivière pour lui laisser son espace de mobilité et en préservant les zones de débordement naturel en période de crue ».

La première tranche porte sur 28 km de cours d’eau sur les communes d’Artigat, Beaumont sur Lèze, Casteras, Durfort, Gabre, Labarthe sur Lèze, Lagardelle sur Lèze, Le Vernet, Lézat sur Lèze, Montaut, Montégut Plantaurel, Pailhès, Saint Sulpice sur Lèze, Saint Ybars, Villeneuve du Latou, avec des interventions notamment sur le Latou, la Lèze amont, le Pey Jouan, la Sabatouse qui ne figuraient pas dans la programmation précédente. Ce chantier a été confié à l’entreprise SOFOPA pour un montant de 80 000 €HT.

La deuxième tranche, qui porte sur 23 km de rivière (Lèze, Bélinguié et Canalès) sur les communes de Labarthe sur Lèze, Le Vernet, Lagardelle sur Lèze, Lézat sur Lèze, Saint Ybars, Sainte Suzanne, Sieuras et Carla Bayle, est en cours de réalisation par l’entreprise NAUDIN, pour un montant de 62 000 €HT.

Alexandra NGUYEN, technicienne du SMIVAL, qui pilote le déroulement de ces chantiers, a présenté les modalités d’intervention, différentes en fonction des secteurs : « c’est dans les traversées de villages que l’entretien est le plus intense, avec un élagage en bas de berge et l’enlèvement des déchets et des embâcles ». Au cours de la visite, les élus ont pu constater la bonne réalisation du chantier qui va pouvoir être réceptionné.