Jean-Jacques MARTINEZ, François BEYRIES, Claude MIQUEU et Nicolas CALMES durant la conférence
Jean-Jacques MARTINEZ, François BEYRIES, Claude MIQUEU et Nicolas CALMES durant la conférence

Le nouveau contexte de la GEMAPI en débat

vendredi 23 octobre 2015
A l’invitation de Jean-Jacques MARTINEZ, Président du SMIVAL, les élus de la vallée de la Lèze ont assisté le 14 octobre à une conférence-débat donnée par Claude MIQUEU, membre du Comité National de l’Eau et du Comité de Bassin Adour Garonne. Au-delà de la récente instauration de la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations), le conférencier invitait les collectivités à envisager le rapprochement du grand cycle de l’eau (entretien des rivières et prévention des inondations) et du petit cycle (eau potable, assainissement, eau pluviale).

Réagissant à cette analyse et à la présentation par Nicolas CALMES, Vice-président du SMIVAL, des missions exercées actuellement par le syndicat, les élus ont débattu en présence du représentant de l’État, François BEYRIES, Sous-préfet de Muret, qui prônait le maintien d’une solidarité entre territoires riches et territoires pauvres.

A l’heure où l’État dévoile les nouveaux SDCI, Schémas Départementaux de Coopération Intercommunale, Jean-Jacques MARTINEZ invite les Communautés de Communes et d’Agglomération à s’appuyer sur les syndicats déjà existants et professionnalisés comme le SMIVAL pour mettre en œuvre les missions techniques de gestion des rivières et de prévention des inondations à l’échelle cohérente des bassins versants.