article8

Face aux coulées de boues, il faut une mobilisation générale

mardi 6 juin 2017

A quatre reprises au mois de mai 2017, des coulées de boue ont ravagé les communes de Saint Sulpice et de Beaumont sur Lèze : les 11 mai, 22 mai, 30 mai au matin et 30 mai le soir.

La terre qui part des parcelles agricoles inonde les voiries et les fossés, mais aussi les propriétés riveraines rendant parfois les habitations inhabitables par exemple quand l'assainissement est saturé. La vitesse de la boue qui entre dans les propriétés et sur les voiries est impressionnante (vidéos visibles sur la page Facebook de la Vallée de la Lèze : ici et là). Un accident de la circulation s'est même produit à Saint Sulpice.

"Ces coulées de boue peuvent être grandement réduites, au moins pour les phénomènes les plus fréquents, explique Jean-Jacques MARTINEZ, Président du SMIVAL, le syndicat de la vallée de la Lèze. Pour cela il faut une mobilisation générale des administrations, des professionnels agricoles et de leurs représentants, de l'ensemble des élus de la vallée, pour réduire ces phénomènes de coulées de boue, en favorisant la conservation des sols, en plantant des haies, en aménageant les versants."

Un courrier en ce sens a été adressé au Préfet coordonnateur de bassin le 29 mai dernier (voir ci-dessous).

article8.JPG

A Saint Sulpice sur Lèze, l’orage éclair du 22 mai a provoqué des coulées de boues conséquentes sur la voirie

article8_2.jpg

Le Président du SMIVAL interpelle le Préfet coordonnateur de bassin et en appelle à une mobilisation générale